Forum du groupe StormChaserAdventure

Nous vous souhaitons la bienvenue sur notre nouveau forum. Vous pourrez consulter ici les différents projets du groupe, les comptes-rendus de chasses à l'orage, l'avancée du groupe, sa gestion. Nous vous souhaitons une très bonne visite sur nos forums.
 
PortailAccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bilan des orages de l'année 2005 en Alsace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chris68
Cumulus Congestus
Cumulus Congestus


Nombre de messages : 96
Localisation : Alsace-Vosges
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Bilan des orages de l'année 2005 en Alsace   Jeu 08 Déc 2005, 23:08

Bon, pour occuper les longues et froides journées d'hiver, je vous propose un petit récapitulatif des épisodes orageux sur le massif des Vosges.

Premier constat: Les orages ont été au rendez-vous, par rapport à une année 2004 triste à mourrir. Cependant, à chaque fois, l'intensité des cellules qui sévissent sur les Vosges centrales ( altitude: 300 à 900m ) n'a rien à voir avec celles connues sur le plateau Vosgien à l'OUest et la plaine alsacienne à l'Est. Il y a là une grosse opportunité d'étude sur le rapport entre les orages et le relief et l'environnement géographique en général. Peu de phénomènes violents cette année chez moi....

Les premières averses orageuses se déclenchent dès la fin du mois de mars. Une superbe averse de grêle nous surprend même dans la région de St Dié ( grelons d'environ 3-5 mm de diamètre )

16 Avril. Orages modérés sur le versant Est des Vosges ( région de Colmar )

Plusieurs petits épisodes courant Mai en particulier le 29 avec un énorme et superbe Cumulonimbus qui couvre alors le tiers du massif des Vosges, il était énorme. Déluge sur Gerardmer et gros coup de foudre chez moi!

Juin a été palpitant. Presque chauque jour des 2 dernières semaines apportent leur lot d'orages et de canicule. Orages orographiques et stationnaires. 3 énormes coups de foudre s'abattent à moins de 1 km de chez moi, les fusibles sautent ! hihihi on fait pas le malin au moment de la déflagration !

Juillet: Orages intenses du 18. 2 orages. Le premier se déchire sur les Vosges centrales et remontent vers Strasbourg. faible activité électrique. On intercepte le second sur l'autoroute au Nord de Colmar. Intense rideau de grêle et plusieurs coup de foudre à vous glacer le sang sur le secteur d'Ostheim!

Et enfin le pic de cette saison, le 29 juillet et ses dizaines d'éclairs par minutes, rafale à 100 km/h relevée à Mulhouse. Intenses précipitations.

Quelques orages modérés courant septembre et octobre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chris68
Cumulus Congestus
Cumulus Congestus


Nombre de messages : 96
Localisation : Alsace-Vosges
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Bilan des orages de l'année 2005 en Alsace   Ven 09 Déc 2005, 00:12

Voilà un aperçu d'un suivi en temps réel que j'ai réalisé ( un pour chaque évènement ) :

Orages du 29 mai:


Semaine estivale. Temps caniculaire. Les records de températures pour une fin mai sont battus avec plus de 34° en Alsace pour les journées de Vendredi et Samedi. Mais un front froid provenant de l’Ouest traverse le pays déstabilisant la masse d’air et provoquant de forts orages.

Des orages par cumulification orographique et très localisés étaient possibles dès la journée de Samedi. La chaleur est étouffante ( 32° sur Strasbourg à 22h !). Finalement, les quelques bourgeonnements observés sur les Vosges n’ont rien donnés alors que des orages sévissent sur l’Allemagne ( forêt noire) en début de soirée. Une superbe enclume est visible de l’Alsace en direction de l’Est. ( probablement à une soixantaine de kilomètres )

Pour ce Dimanche, la masse d’air se déstabilise nettement et violemment. En effet, plus le front va s’enfoncer vers l’Est, plus il rencontrera une chaleur extrême. L’amplitude en ce dimanche matin entre Caen et Strasbourg est édifiante : 15° à Caen pour 30° à Strasbourg ! Si à l’Ouest le changement de temps s’est traduit par de faibles averses et des passages nuageux, la transition risque d’être de plus en plus violente au fur et à mesure que l’on va vers l’Est en raison de ce contraste de température. Des orages violents sont donc attendus sur l’Alsace et les Vosges cette après midi là avec orages pré-frontaux et toute la nuit suivante.

11h00. La chaleur est déjà étouffante. Il fait plus de 32°. Des bourgeonnements ont lieu sur tout le massif. Très vite, les médiocris évoluent en congestus. Un énorme cumulonimbus est en formation. Ca bourgeonne de partout, la convectivité est déconcertante. En une heure, une front nuageux s’est dessiné sur les Hautes Vosges jusqu’au Bas Rhin. Très vite, des cellules sont en formation et éclatent.



Bourgeonnements sur les Vosges ( photos prises sur le versant Ouest )

11h55. Premiers impacts du jour sur les Vosges. Le cumulonimbus est alors encore en formation et sa taille est encore relativement modeste. Pourtant, l’énergie qu’il dégage ne présage rien de bon. Dès les premiers impacts, la cellule est classée en croix orange. La cellule en question qui prend de l’ampleur de minute en minute, se situe sur les environs de Gérardmer dans les Vosges. D’autres bourgeonnements ont lieu sur toutes les vallées, sur l’Ormont et sur les confins du 54 et du 67.

13h. A ce moment là, le cumulonimbus en est à sont extension maximale. Il est énorme. La température est de plus de 30°. La cellule fait du sur place, cela fait déjà une heure que l’orage a éclaté et sont intensité est croissante. ( croix violette !) Niveau précipitation, le radar weatheronline indique du violet depuis presque 3 heures dans un endroit très localisé, il doit déjà y avoir des cumuls importants.

Vers 14h00, l’activité orageuse se généralise sur tout le massif, des croix violettes apparaissent un peu partout. Cette situation laisse présager une sacrée activité jusque dans la nuit, le front n’étant même pas encore arrivé !

Ici, ça tonne au loin depuis 13h00. On voit une partie de l’énorme cumulonimbus qui doit couvrir un bon tiers des Vosges centrales. Des roulements de tonnerre assez réguliers retentissent également au Nord Ouest, probablement sur la région de Senones. Vers 15h00, l'activité orageuse se décale un peu vers l'Est. Superbe éclair relativement proche. ( sans doute sur les hauteurs du col ou des lacs). Forte averse, la taille des gouttes est impressionnante. Pas de grêle. Eclair intra nuageux sans doute, vers 15h40 suivi d’un énorme coup de tonnerre. L’orage est très proche. Il pleut encore modérément. Mais son intensité décline et l’activité électrique que nous connaissons est loin de celle qui sévit encore au même moment sur les hautes Vosges. Les derniers coups de tonnerre retentissent vers 15h40.




Les cellules orageuses en milieu d’après midi...

17h20. L’humidité est très forte, il fait 25° et le cumulonimbus se désintègre petit à petit. Le ciel s’éclairci, la température augmente à nouveau mais pas encore de nouveaux cumulus à l’horizon si ce n’est à l’Est. L’activité électrique de l’après midi à cessé.

Les orages pré-frontaux ont donc été au rendez vous cette après midi. Mis à par la grosse cellule qui a affecté le massif vosgien, d’autres orages plus localisés ont eu lieu sur le Nord des Vosges et d’autres cellules remontaient peu à peu du Jura. Les orages sont également importants sur l’Allemagne.

Le passage du front en soirée ne sera pas accompagné d'orages sur les Vosges, la ligne orageuse des Ardennes passant trop au Nord et touchant plutôt la Moselle.

Place à nouveau à une période de beau temps l’espace d’une semaine avec des températures d’environ 25° pour la journée de Mercredi 01 juin avant un nouveau front orageux prévu pour la nuit de vendredi à samedi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chris68
Cumulus Congestus
Cumulus Congestus


Nombre de messages : 96
Localisation : Alsace-Vosges
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Bilan des orages de l'année 2005 en Alsace   Dim 19 Mar 2006, 23:36

Quelques autres suivis de cette année 2005 autour du massif des Vosges:

Semaine du 21 au 26 Juin 2005 ( chaleur et orages ) Ce suivi a été réalisé sous forme de notes en temps réel, il y a donc des hypothèses souvent balancées sur la tas, certaines se vérifiant par la suite, d'autres non...

( En raison de difficultés d’accès à Internet, les informations sont exclusivement issues des bulletins météo et des observations réalisées sur le terrain. )

Une première vague de grande chaleur s’est abattue sur la France. ( Deux anticyclones stationnant en effet sur toute l’Europe de l’Ouest. ) La masse d’air est extrêmement stable dans les journées de Lundi et Mardi. Les températures sont très élevées avec des maxi dépassant les 34° en Alsace dans les journées de Mardi, Mercredi et Jeudi. Certains départements comme le Bas-Rhin entrent en alerte 2 du plan canicule. La sécheresse devient très préoccupante sur une large partie du pays. Cette atmosphère surchauffée est propice aux orages orographiques qui se développent à partir du Mardi sur tous les massifs avant qu’un front orageux ne traverse le pays de Jeudi à Vendredi...

Dans les journées de Lundi et Mardi, la masse d’air est désespérément stable. L’indice cape est nul et pas un seul nuage ne parvient à se former. La chaleur est accablante avec du 32-34°. La nuit, la température ne descend pas en dessous des 18° ! Mais dans la journée de Mercredi, des signes d’instabilité commencent à apparaître. Des cumulus se développent ponctuellement sur le massif ( principalement sur les Hautes Vosges ) et les bulletins annoncent une possible activité orageuse localisée sur le massif pour cette journée. Un orage a semble t’il éclaté sur les Hautes Vosges mais rien de très intéressant sur les Vosges centrales ( à peine quelques mouvements convectifs ).

La journée de Jeudi est beaucoup plus intéressante. Le possibilité d’orages sur le relief jusqu’au soir se fait croissante tandis que le front orageux traverse l’Ouest et le centre du pays. Alerte orange sur l’Ille de France, où de violents orages se sont abattus en fin d’après midi. ( plus de 400 mm dans les rues de Paris ! Dégâts notoires et ville paralysée... ) Ici, les premiers cumulus se développent en début d’après midi sur l’Est du département des Vosges. Ils deviennent vite prometteurs. Un orage orographique se forme de l’autre coté des Vosges, sur la plaine de St Dié (88). Les congestus forment peu à peu un beau cumulonimbus. Le ciel se voile tout autour, tandis que des cumulus bourgeonnent également à l’Est et sur les Hautes Vosges. L’ensemble du massif sera sans doute touché. 16h00. L’orage est à son développement maximal. La base du cumulonimbus est relativement proche ( peut être 10 km à l’Ouest de ma position) De superbes bourgeonnements se développent également en dessous du nuage. L’orage éclate vers 16h30. Les coups de tonnerre sont nombreux et réguliers, preuve d’une belle activité. Le roulement du tonnerre se fait presque continuellement entendre pendant une bonne heure. Cet orage orographique est presque stationnaire ! Il se déplace en effet très lentement vers le Nord, sans doute bloqué par le massif de l'Ormont et par le manque de vent. Quelques éclairs lointains. L’orage ne fait que frôler l’Alsace et restera cantonné sur sa zone de développement ( environ à une dizaine de kilomètres ). Belle intensité sans doute d’après la fréquence des coups de tonnerre et la durée de l’épisode. ( probablement croix orange voir rouge ) A l’Est et au Sud, superbes cumulonimbus en pleine expansion, de gros orages doivent sans doute également sévir là en dessous à 50-60 km au Sud Est. Ciel ensuite complètement voilé. Les températures ont très légèrement baissées au moment de l’orage par de petites rafales ( 20-30 km/h ) 29° vers 17h30 pour vite remonter ensuite à 31°.
19h00. le ciel est maintenant bien dégagé, le soleil brille toujours avec ardeur. Voile plus ou moins épais à l’Ouest et à l’Est. Restent de cumulus à l’Est. Nuages pré orageux à l’Ouest. Un orage n’est pas exclu dans la soirée, à suivre...

L’hypothèse se vérifie. Dans la soirée, des nuages orageux refont leur apparition par le Sud. La convectivité semble avoir reprit. Des lueurs lointaines en direction du Sud sont alors visibles vers 22h30. L’activité orageuse semble reprendre puisque les éclairs continuent jusqu’à 23h00. Après une baisse de leur fréquence, l’activité reprend de plus belle une demi heure plus tard. Entre 0h00 et 1h00, l’orage est à son paroxysme et se rapproche de plus en plus. Les éclairs sont nombreux et parfois puissants. ( parfois 5-6 éclairs par minutes ) Quelques coups de foudre relativement proches ( 5-10 km ) accompagnés d’une averse modérée et intermittente. Cette nuit est plutôt bonne donc, avec une belle activité ( sans doute croix violette ) et une durée anormalement longue pour des orages orographiques.

Il semblerait donc qu’après les développements orageux de l’après midi, une ou plusieurs cellules se soient formées en début de soirée avant d’éclater en milieu de nuit. Celles-ci auraient touchés les zones non concernées par les orages de l’après midi ( Plus au Sud Est ) Ou alors l’activité aurait reprit au sein même des formations de l’après midi qui se seraient régénérées tout au long de la soirée... En l’absence de données informatiques, ces questions resteront malheureusement sans réponses... En tout cas, les Vosges centrales ont pour une fois été concernées par cette activité orographique de belle ampleur...

Place maintenant à la journée de Vendredi qui doit normalement s’annoncer tout aussi orageuse. Dès 11h00, les températures dépassent les 30°, il fait lourd. Plus aucune trace de l’activité de la nuit. Très léger voile à l’Ouest. Il ne reste plus qu’à attendre en espérant que le secteur soit à nouveau touché par des orages...

11h00. Présence de cumulus humilis et de nuages élevés. Il fait environ 31°. Peu à peu, médiocris évoluent en congestus. C’est en début d’après midi que la convectivité est la plus forte avec de beaux congestus. Mais, contrairement à hier, aucun ne parvient à former un cumulonimbus. Les radars de météo France montrent qu’aucun orage orographique ne s’est formé sur les Vosges dans l’après midi. A 17h00, le ciel est dénué de tout nuage et il fait encore 33° ! Cependant, les signes de l’arrivée prochaine d’orages organisés ne tardent pas. Alto cumulus vers le Sud Est, cirrus et voile de plus en plus épais à l’Ouest. Vers 20h00, on commence à distinguer le front à l’Ouest de plus en plus sombre avec nuages pré orageux. Un vent d’Ouest se lève également. Un vent parfois notable ( 30km/h ) chaud et changeant. Vers 21h00, les cellules orageuses arrivent par l’Ouest tout d’abord. La première se localise au Nord Ouest au confins des Vosges et de la Meurthe et Moselle à une bonne trentaine de kilomètres. Faible activité électrique mais les éclairs donnent une teinte rosée magnifique à l’horizon. C’est là qu’une 2ème cellule éclate plus au Sud. Toute une ligne d’orages sévit à 30 km plein Ouest. Des éclairs se déclenchent entre des bourgeonnements et le haut du cumulonimbus. L’horizon se teinte de rose et de blanc dans le plus grand silence. Cependant, l’activité n’est pas exceptionnelle, rien à voir avec ce qui est en train d’arriver pas le Sud... En effet, vers 22h00 le vent change soudain de direction pour passer d’Ouest à Sud. La colline boisée située plein Sud empêche de bien voir ce qui se passe derrière mais des lueurs lointaines sont visible dans cette direction. Tandis que les orages de l’Ouest s’éloignent par le Nord, ceux du Sud commencent à s’approcher. Très vite, cette ligne se distingue par sa taille et son intensité. 3 orages au minimum. Le premier doit se localiser sur les Hautes Vosges à plus de 30 km au Sud Est. ( La localisation se révèlera juste puisque les régions de Colmar et la vallée de Thann seront touchées ) Les deux autres doivent sévir plus à l’Ouest mais rien n’est moins sûr... La seule chose qui apparaît comme une évidence, c’est qu’ils se rapprochent. Ce n’est que vers 22h30 que le spectacle commence véritablement. Sur plus de 50 km, du Sud Est au Sud Ouest, l’horizon est parfois constamment illuminé de lueurs roses, blanches, parfois bleutées. Des dizaines d’éclairs par minute, et des cellules qui éclatent les unes après les autres. Plein Est, un orage éclate. Des éclairs descendent du haut du cumulonimbus jusqu’à sa base, illuminant toute la couche nuageuse. Vers 23h00, les premiers lointains coups de tonnerre se font entendre. Les premières ramifications de foudre commencent également à être visible. Ca commence à devenir de la folie tant il y a d’éclairs. Le tonnerre commence à se faire continuellement entendre. Malheureusement, toute cette activité ne parviendra pas jusqu’ici. Au fur et à mesure que les orages s’approchent, l’activité baisse. Certes il y aura encore de très beaux éclairs et quelques coups de tonnerre assez proches mais vers 1h00 tout est fini. A peine est-il tombé quelques gouttes. Le spectacle a donc été au rendez vous ce soir là même si il fut éloigné. Le plus gros de l’activité est maintenant passé, mais il se peut qu’il y ai encore des orages demain Samedi avant peut être une reprise sensible pour Dimanche, en tout cas, les températures baissent sensiblement ; à suivre...

Le ciel de ce Samedi matin tranche radicalement avec celui des jours précédents. Certes il reste des traces d’humidité dans l’air avec quelques restes nuageux et cumulus mais dès 11h30 la convectivité semble reprendre. De gros cumulus presque au stade congestus apparaissent déjà sur le massif. Le ciel est ici à 40-50 % nuageux. Les températures sont aussi plus supportables avec 29°.
12h00. Enormes congestus à l’Ouest. Il fait très chaud et lourd. Ciel toujours aussi nuageux. Pour l’instant, la probabilité d’orage dans les prochaines heures reste faible. Cependant, le bulletin régional prévoit une possibilité d’orages sur toute la région par bourgeonnements jusqu’au soir avec risque de grêle en montagne. Le ciel semble en tout cas très prometteur avec des congestus un peu partout et de beaux mouvements convectifs. Des cellules parviennent à se former et un orage éclate sur la plaine du Rhin vers 14h00. Quelques coups de tonnerre lointains sont en effet audibles vers l’Est. Les environs de Sélestat sont touchés par une averse de grêle. Si là bas le ciel est clairement orageux, l’Ouest du massif est toujours sujet aux cumulifications qui débouchent sur des congestus mais où aucune cellule ne semble pour l’instant se former. Selon le bulletin local, le risque maximal se situe en fin d’après midi jusqu’au soir... Il est 16h55 et les 3 prochaines heures seront déterminantes. Ensuite, la probabilité orageuse faiblira pour disparaître totalement en milieu de nuit lorsque les basses couches se seront stabilisées. Vers 19h30, un cumulonimbus est enfin visible à l’Ouest à une distance similaire de ceux des derniers jours ( environ 15 km ). Malheureusement, l’activité qu’il dégage n’a plus rien à voir avec celle de la veille. Quelques coups de tonnerre éparses et lointains et une averse modérée d’une dizaine de minutes. Puis, la cellule s’éloigne vers le Nord et la masse d’air peut commencer à se stabiliser. La nuit sera très calme et étoilée... Reste plus qu’à observer ce qui se passera demain dimanche où il devrait y avoir une reprise orageuse...

Le ciel de ce Dimanche matin est semblable à celui de la veille. Situation classique de marais barométrique de surface à savoir que c’est le réchauffement diurne et l’humidité qui vont déclencher l’instabilité. 12h00. De gros congestus sont déjà en formation accompagnés d’un voile nuageux et de nuages élevés. A partir d’aujourd’hui, la chaleur reprend de plus belle et l’on dépasse à nouveau les 30°. Malgré tout, d’après le bulletin local, le temps devrait être plus stable que ces derniers jours. L’instabilité devrait se cantonner au massif et se limiter à une averse orageuse. A noter qu’un front orageux organisé se décale à la mi journée de l’Ouest à l’Ille de France. Pourtant malgré les prévisions, l’activité sera un peu plus importante que prévue. De beaux bourgeonnements ont lieu en cours d’après midi un peu partout. Vers 15h50 des coups de tonnerre plus ou moins fréquents se font entendre vers le Sud Est. Une cellule éclate au Sud, une autre se forme au Nord. Vers 18h00 des coups de tonnerre plus réguliers et fréquents se font entendre vers le Sud a probablement une dizaine de kilomètres. Puis, la masse orageuse se décale vers l’Est tandis que les basses couches se stabilisent par l’Ouest. La soirée sera donc à nouveau étoilée et tranquille. D’après les bulletins, la situation devrait être sensiblement la même demain lundi tandis que la canicule devrait continuer jusqu’à Mercredi où de violents orages organisés devraient y mettre un terme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chris68
Cumulus Congestus
Cumulus Congestus


Nombre de messages : 96
Localisation : Alsace-Vosges
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Bilan des orages de l'année 2005 en Alsace   Dim 26 Mar 2006, 14:38

Bon allez, le volume II Laughing

Semaine du 26 au 30 Juin. "La foudre fait sauter les plombs - mamatus d'enfer"

La masse d’air semble plus stable ce Lundi matin que les jours précédents. Très peu de nuages élevés. La chaleur est accablante avec plus de 32°. Ce n’est qu’en tout début d’après midi que quelques cumulus de taille modeste se forment. Il est encore bien trop tôt pour savoir si ils vont donner quoique se soit. Le risque d’une averse orageuse ou même de cumulification importante semble en tout cas assez faible du moins dans le coin. Pendant ce temps, alerte orange sur toutes les régions de l’Ouest ( Bretagne, Loire ect.. ) où de violents orages sont attendus dans l’après midi. Alerte à la canicule dans toute la moitié Sud où les températures pourraient dépasser les 39° dans le Bordelais et sur la Provence. Finalement, et comme prévu, aucune activité n’aura lieu ce Lundi malgré un ciel un peu plus prometteur en début de soirée...

C’est demain Mardi que la situation devrait être la plus intéressante. Les orages violents qui étaient sur le centre de la France cette après midi et ce soir se décalent en effet vers l’Est et devraient aborder nos régions dans la soirée de Mardi. Tout au long de la journée et comme ces derniers jours, risque d’orage orographique sur le massif. La canicule devrait également être à son apogée avec plus de 34° avant les orages. A confirmer et à suivre...

Pour cette journée de Mardi, de très violents orages sévissent sur tout l’Ouest du pays. De la Bretagne à la Champagne Ardenne en passant par la Loire, la Normandie et l’Ille de France. Alerte orange sur toutes ces régions. Orages également sur le Sud Ouest. Chaleur accablante au Sud et à l’Est. Plus de 34° chez nous en Alsace avec risque d’orage orographique en cours d’après midi. D’après le bulletin local et régional, ces orages violents devraient aborder la région pas le Sud Ouest et l’Ouest en fin de soirée et cours de nuit. Pour l’instant, à la mi journée, Météo France ne parle pas encore de ces orages sur l’Est. D’après la carte de Mercredi matin présentée à 14h00, les orages ne seront pas encore sur l’Est mais sur la Champagne et la Lorraine. Plus de précisions en début de soirée. Cependant, le bulletin local étant très fiable ( élaboré par un météorologue indépendant dans les environs de Villé ) ses prévisions serviront donc de données de base. En tout les cas, à partir de ce début d’après midi jusqu’à demain soir, le risque d’orages, qu’ils soient orographiques, locaux, organisés ou violents, est maximal. Pour cette après midi, les observations de cumulifications constitueront l’essentiel du programme. Dès la mi-journée d’ailleurs, de beaux congestus étaient visibles vers le Sud et les Hautes Vosges. Pour l’instant à 14h00, seuls quelques nuages élevés et un léger voile nuageux sont visibles. Vers 15h00, le ciel devient nettement plus chaotique. Cumulus congestus un peu partout et une cellule en formation vers le Sud. Vers 15h40, la situation est optimale et promet du spectacle. Il y en aura...

Des coups de tonnerre retentissent vers le Sud Ouest. Cette première cellule s’approche dans un premier temps. L’activité y est modérée et les éclairs les plus proches ne sont qu’à 5-10 km vers les hauteurs de Ste Marie. Un vent d’Est se lève parfois modéré. La température a chutée à 30°. C’est alors qu’un seconde orage éclate vers 16h00 juste au dessus des vallons au Nord de Ste Croix. La base du cumulonimbus est de taille modeste et doit couvrir une zone englobant les vallons environnants soit un diamètre inférieur à 10 km. Son intensité va alors crescendo pour devenir assez soutenue. L’orage sévit juste au dessus de ma localité, la pluie est parfois forte et des rafales de vent notables balayent la pluie. ( vent de secteur Ouest ) C’est alors que la foudre s’abat une première fois sans doute à moins d’1 km dans un fracassement indescriptible. Le flash rosé éblouissantétant immédiatement suivi par l’onde de choc et la déflagration due à l’ionisation de l’air. Il ne fait vraiment pas bon être dehors, la probabilité d’impacts positifs au sol étant très élevée. Rebelotte 5 min plus tard sur le même secteur avec le même fracas avant qu’un troisième coup de foudre s’abat une poignée de secondes plus tard quelque part cette fois-ci sur le fond du Petit Rombach, fatal celui-ci à l’alimentation du courant. Des impacts assez proches pour faire sauter les fusibles ! Les éclairs intra et inter nuageux sont eux aussi assez puissants et réguliers. L’orage finit par s’éloigner vers 17h00 en se décalant vers le Nord Est.

L’activité orographique a donc une nouvelle fois été au rendez vous. Ces cellules de petite taille mais d’intensité respectable ont donc sévies pendant près d’une heure et demie. Au niveau des précipitations, pas de données précises mais le débit du ruisseau a brusquement augmenté. Peut être 5 à 8 mm sur la route, charriant boue et sable. 18h00. Le ciel est maintenant nuageux à l’arrière du cumulonimbus tandis que la température peine à remonter au delà des 23°. A nouveau se pose cette question : L’humidité dégagée par les orages localisés de l’après midi favorisera t’elle l’arrivée des orages organisés sur la zone dans la nuit ? Bifurqueront-ils vers le nord ? Bref, y aura t’il encore de l’activité ce soir et cette nuit ? Rien n’est moins sur pour le moment... Le ciel s’étant maintenant (il est 18h30) totalement dégagé à l’Ouest, le soleil est à nouveau présent et les températures vont sans doute remonter quelque peu. A noter que sur le secteur de Châtenois à 15 km à l’Est, l’activité orageuse s’est limitée à une faible averse et quelques coups de tonnerre lointains. Il est donc vraisemblable que la cellule qui a sévit ici est restée plutôt stationnaire se décalant légèrement vers le Nord tout en perdant de son intensité. L’orage s’est cantonné sur le massif comme prévu et n’a pas débordé en plaine.
20h30. Le point sur la situation. Les violents orages de l’Ouest sont maintenant sur le Centre du pays et ne devraient pas nous toucher avant demain après midi. Dès demain matin, le ciel commencera à se couvrir tandis que le mercure affichera encore plus de 30°. Dans l’après midi, la zone orageuse virulente se réactivera et des orages violents éclateront sur la région. L’Alsace, les Vosges, la Lorraine, Franche Compté devraient donc passer en alerte orange dès demain midi.

Quelques averses ont eu lieu cette nuit. Un fort orage a également sévit au Nord Est de St Dié sur l’Ormont en milieu de nuit. Le ciel de ce Mercredi matin est chaotique. Des résidus de l’activité de la nuit et des orages de l’Ouest donnent encore ici ou là quelques petites averses. Des coups de tonnerre lointains sont audibles vers 10h20 en direction du Sud. Ce gros paquet nuageux fait de cumulus et autres cumulonimbus en stade de dissipation se décale alors vers l’Est tout en se réactivant (mouvements convectifs). Il fait extrêmement lourd pendant que le ciel se dégage par l’Ouest. A 13h00, le ciel est très dégagé, avec quelques cumulus médiocris, un voile plus ou moins épais et des nuages élevés. Le mercure dépasse les 30°. La masse d’air est extrêmement instable et les éclaircies ne feront que renforcer cette instabilité. L’indice cape doit lui aussi être très élevé. Dès 13h00 et jusqu’à 1h00 l’Alsace, les Vosges, la Franche Compté entrent en alerte orange comme prévu. L’activité devrait être très importante même si les cellules les plus violentes devraient rester isolées. Distantes de 10 à 20 km chacune, elles sont reliées entre elles par des cellules de plus faible intensité, des zones pluvieuses, ou simplement un paquet nuageux. Il est donc encore trop tôt pour savoir où le risque est le plus élevé. La première cellule arrive par le Sud Ouest un peu avant 15h00. Présence de gros mamatus sous le cumulonimbus ce qui ne présageait rien de bon. Finalement, l’orage restera à distance (10-15 km) et son intensité n’atteindra pas des sommets. Petites averses intermittentes par la suite. Le ciel aura a peine le temps de se dégager que de nouveaux orages arrivent par l’Ouest. Il est alors 18h00. Cette fois-ci, les orages sont plus sérieux. Quelques rafales de vent notables (sans doute autours des 50-60 km) une pluie forte et intense et des éclairs nombreux et réguliers. L’orage se décale ensuite vers l’Est où un déluge balayera encore Sélestat et ses environs. De la grêle est signalée dans le secteur de Colmar tandis que des orages violents éclatent sur la région strasbourgeoise en début de soirée (19h00). Météo France maintient son alerte orange pour une bonne partie de la nuit sur toutes nos régions. A 21h50, le ciel est bien dégagé, clair à l’Ouest avec quelques nuages pré orageux. Le signe le plus inquiétant est la température qui est en chute libre. De 32° avant les orages de l’après midi est elle passée à 16° à 21h50 ! Soit la température la plus basse de ces deux dernières semaines ! Les basses couches sont également très humides, les sols se sont rafraîchis. Aucune activité n’aura lieu cette nuit là sur les Vosges centrales contrairement au reste de la région et du Nord Est. Des orages violents ont en effet encore sévis sur l’Alsace où ils ont fait une victime par la chute d’un arbre, ainsi qu’en Lorraine, au Luxembourg et en Allemagne. (chutes d’arbres, inondations... ) La canicule est maintenant terminée, il ne fait plus que 23° en ce Jeudi matin et régime d’averses au programme avec encore un faible risque orageux en montagne. Le temps devrait ensuite se relever avec des températures de saison (25°) avant peut être le retour de la chaleur la semaine prochaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bilan des orages de l'année 2005 en Alsace   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bilan des orages de l'année 2005 en Alsace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réunion bilan de l'année 2007-2008
» Sainte fête de PENTECÔTE à tous!
» Bilan Décembre 2005
» Bilan de cette année: j'ai passé une bonne année parce que...
» Bilan - Les mots invariables latins ( + quizz)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du groupe StormChaserAdventure :: Archives du forum :: Archives météorologiques-
Sauter vers: