Forum du groupe StormChaserAdventure

Nous vous souhaitons la bienvenue sur notre nouveau forum. Vous pourrez consulter ici les différents projets du groupe, les comptes-rendus de chasses à l'orage, l'avancée du groupe, sa gestion. Nous vous souhaitons une très bonne visite sur nos forums.
 
PortailAccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les comètes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Remy31
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 321
Age : 27
Localisation : Blagnac (31) Vive la Haute Garonne et le Stade Toulousain !!! en force les sudistes et viva Portugal
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Les comètes   Dim 21 Mai 2006, 11:35

Tout d'abord, une comète n'est pas une étoile filante; beaucoup de gens ont en effet tendance à confondre ces deux types d'objets.
Une étoile filante est un petit caillou qui brûle dans l'atmosphère de la Terre dans un éclair de lumière et qui traverse le ciel en moins d'une seconde.
Une comète est située bien au-delà de la Lune; elle se déplace donc lentement par rapport aux étoiles, se couchant et se levant chaque jour comme le font le Soleil, la Lune, les planètes et les étoiles; on peut l'observer pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

En résumé, on peut dire qu'une comète est une boule de glaces et de poussières, typiquement de moins de 10 km de diamètre.

La plupart des comètes voyagent autour du Soleil sur une orbite elliptique très allongée, qui les emmène aux confins du système solaire, dans l'espace glacé au-delà de l'orbite de Pluton. A cause de leur faible diamètre, elles sont alors invisibles pendant des dizaines, des centaines ou même des milliers d'années.

Quand une comète s'approche du Soleil, elle se réchauffe petit à petit; ses matériaux volatils commencent à se sublimer; des gaz et des poussières sont alors libérés dans l'espace.

Une comète ainsi activée se compose de plusieurs parties :

le noyau : la partie centrale, solide, de quelques kilomètres à quelques dizaines de kilomètres de diamètre. Sa densité est assez faible : elle rappellerait plus la densité de la neige poudreuse que celle de la glace. Le noyau est très sombre, comme si une croûte noire l'enveloppait : il réfléchit seulement environ 4 % de la lumière qu'il reçoit (il est plus sombre que du charbon) et ne laisse s'échapper que par quelques fissures, des panaches brillants de poussières et de gaz qui vont former la chevelure et la queue de la comète.

la chevelure ou coma : sorte d'atmosphère assez dense entourant le noyau, la chevelure est la partie la plus brillante de la comète. D'un diamètre de 10 000 à 100 000 kilomètres, elle est constituée d'un mélange de poussières et de molécules de gaz éjectées du noyau : essentiellement des molécules d'eau, de monoxyde de carbone (CO) et de dioxyde de carbone (CO2).
le nuage d'hydrogène : énorme (des millions de kilomètres de diamètre) mais très peu dense enveloppe d'hydrogène neutre; invisible à l'oeil nu, il a été découvert pour la première fois en 1970.
la queue de poussières : la partie la plus remarquable d'une comète observée à l'oeil nu; jusqu'à 10 millions de kilomètres de long, souvent courbe, elle est composée de très petites particules de poussières -aussi fines que de la fumée-, emportées hors du noyau par les gaz qui s'en échappent. Ces poussières sont, comme la poussière interstellaire, essentiellement composées de silicates (notamment de l'olivine cristalline riche en magnésium (Mg,Fe)2SiO4). C'est la pression de radiation solaire qui repousse ces particules à l'opposé du Soleil; elles sont visibles parce qu'elles sont éclairées par le Soleil. Sur la photo suivante de la comète Hale-Bopp, obtenue par Philippe Demoulin le 6 avril 1997, la queue de poussières est la queue de droite, jaunâtre et légèrement incurvée vers le bas.


la queue d'ions : elle est composée de gaz ionisés par la lumière ultraviolette du Soleil. Elle est plus rectiligne et généralement plus longue que la queue de poussières : elle peut atteindre 100 millions de km de long. De couleur bleuâtre, elle est aussi habituellement moins brillante. Elle brille par fluorescence : les ions CO+, après avoir absorbé la lumière du Soleil, ré-émettent une lumière bleue à la longueur d'onde de 427 nanomètres (le monoxyde de carbone CO est, après l'eau, l'élément le plus abondant dans les comètes). Le vent solaire repousse cette queue à l'opposé du Soleil; sa forme complexe (rayons, streamers = "serpentins") est due à l'interaction du champ magnétique induit par ce vent solaire. Sur la photo ci-dessus, la queue d'ions est la queue de gauche.
un troisième type de queue a été découverte en avril 1997 dans la comète Hale-Bopp : une queue de sodium neutre.
Puisque ce sont la pression de radiation et le vent solaire qui dirigent la queue de la comète, celle-ci pointe toujours à l'opposé du Soleil : quand la comète s'approche du Soleil, la queue la suit; quand elle s'éloigne du Soleil, la queue précède la comète.

Le noyau ne se sublime pas uniformément : il se produit souvent des jets puissants par où la matière est éjectée. L'observation de ces jets permet de mesurer la période de rotation du noyau des comètes.

Chaque fois qu'elle passe près du Soleil, une comète perd de sa matière : on a estimé que le noyau de la comète de Halley perdait 2 mètres d'épaisseur à chaque passage, ce qui est relativement peu pour un objet dont les dimensions sont de plusieurs kilomètres.
Après environ 500 passages auprès du Soleil, une comète a perdu toute sa glace et termine sa vie en un bloc en apparence rocheux, indiscernable d'un astéroïde.

On découvre en moyenne une douzaine de nouvelles comètes chaque année. Il y a en général plusieurs dizaines de comètes visibles en même temps, mais la plupart sont si faibles qu'elles ne peuvent être vues qu'avec de très grands télescopes. Les comètes spectaculaires sont rares : en moyenne une tous les 10 ou 20 ans. En 1996, l'inventaire de toutes les comètes connues, effectué par l'Union Astronomique Internationale, mentionnait 1470 apparitions de 883 comètes différentes.


Certaines comètes, comme la Grande Comète de Mars 1843, la Grande Comète de Septembre 1882 ou encore la comète Ikeya-Seki, en 1965, ont été tellement brillantes qu'elles étaient visibles en pleine journée. En effet, chacune de ces 3 comètes a atteint la magnitude -17, soit plus de 60 fois plus brillante que la Pleine Lune !
La comète Hale-Bopp n'a pas été aussi brillante : elle a atteint "seulement" la magnitude -0,8 à la fin de mars 1997 (voir le tableau des grandes comètes du 20ème siècle). Cependant, elle a été exceptionnelle à plusieurs points de vue et on peut la comparer aux plus belles comètes des siècles passés.

La comète Hale-Bopp a été plus brillante que la magnitude 0 pendant 7 semaines, du 6 mars au 26 avril 1997 (seules 2 étoiles visibles depuis la Belgique sont plus brillantes que la magnitude 0 : Sirius et Arcturus). Depuis la comète de Tycho Brahé en 1577, aucune comète n'était restée aussi brillante aussi longtemps. Cette dernière comète était restée plus brillante que la magnitude 0 pendant environ 10 semaines. Mentionnons également les nombreux passages de la comète de Halley (entre 8 et 10 semaines plus brillante que la magnitude 0), lors des années 364, 66, -11, 607 et 530 (source : Longest Visibility of Ancient Comets, par Jacques Sauval, Observatoire Royal de Belgique).

La première observation à l'oeil nu de la comète Hale-Bopp a été faite le 17 mai 1996 et la comète est restée visible à l'oeil nu jusqu'au 2 novembre 1997. Il s'agit de la plus longue période de visibilité à l'oeil nu rapportée pour une comète : 17 mois et demi ! La détentrice précédente du record était la comète Flaugergues, de 1811, avec "seulement" 9 mois de visibilité à l'oeil nu. (source : Mark Kidger, IAC, Tenerife, Espagne)

Au moment de sa découverte, Hale-Bopp était à 7,2 unités astronomiques du Soleil, soit à plus d'un milliard de kilomètres de la Terre, bien au-delà de l'orbite de Jupiter : jamais des astronomes amateurs n'avaient découvert une comète aussi lointaine.
Une découverte aussi précoce est rare et d'un grand intérêt scientifique : à une si grande distance du Soleil, la plupart des composés volatils du noyau n'avaient pas encore commencé à se sublimer; au fur et à mesure que la comète se rapprochait du Soleil -et donc qu'elle se réchauffait petit à petit- les scientifiques ont pu assister pour la première fois au départ de la sublimation d'une dizaine de molécules différentes; l'étude de cette évolution a permis de mieux comprendre les processus physiques et chimiques qui ont lieu à la surface du noyau lors de son constant réchauffement.

Finalement, la comète Hale-Bopp aura été la comète observée par le plus grand nombre d'êtres humains dans l'histoire de l'humanité : suite, d'une part à sa durée de visibilité exceptionnelle, d'autre part à la publicité faite par les mass media, et enfin parce que la population de la planète Terre n'a jamais été aussi importante. Ce record risque bien de ne jamais être battu, à cause de la pollution lumineuse qui augmente sans cesse.

Les grandes comètes du 20 éme sciecle

Grande comète (C/1901 G1) 1901
Grande Comète de Janvier 1910
Comète de Halley 1910
Skjellerup-Maristany 1927
Comète australe 1947
Comète de l'éclipse 1948
Arend-Roland 1957
Seki-Lines 1962
Ikeya-Seki 1965
Bennett 1970
West 1976
Hyakutake 1996
Hale-Bopp 1997

Photo de grande comète ! Pour moi ce sont les chose les plus belle que j'ais vue j'usqua lord.

Comète de Halley



Comète Ikeya-Seki qui pour moi est la plus belle comète qui ma était donner de voir en photo :



Comète Bennett



Comète West

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.stormchase.skyblog.com
stormy-91
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 545
Age : 41
Localisation : la ferté alais (91) essonne
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: BONSOIR   Dim 21 Mai 2006, 14:29

ces photos me font rêver .

a tres bientôt


stormy-91
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stormy91.skyblog.com
 
Les comètes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse aux comètes, je veux en être !
» Comètes de juillet et août
» MISE A JOUR des comètes sur Stellarium et Carte du Ciel
» 2 comètes en Mars!
» Réchauffement du Soleil et Prophéties:Important a Lire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du groupe StormChaserAdventure :: Discussions météo, découverte d'autres passions... :: L'astronomie-
Sauter vers: