Forum du groupe StormChaserAdventure

Nous vous souhaitons la bienvenue sur notre nouveau forum. Vous pourrez consulter ici les différents projets du groupe, les comptes-rendus de chasses à l'orage, l'avancée du groupe, sa gestion. Nous vous souhaitons une très bonne visite sur nos forums.
 
PortailAccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 DOSSIER TORNADES VOLET 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stormy-91
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 545
Age : 41
Localisation : la ferté alais (91) essonne
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: DOSSIER TORNADES VOLET 2   Mar 18 Aoû 2009, 13:25

DOSSIER TORNADES

2ème volet



dans le premier volet saison 1 ,nous avons pu voir les différents facteurs pouvant jouer un rôle important sur les orages en premier temps puis après sur le tornades .

donc petit récapitulatif des différents facteurs :

1) le facteur météorologique

2) le facteur environnemental


pour le facteur météorologique ,déjà au départ il comprend la situation barométrique ,ensuite températures,le vents (cisaillement),cape,soulèvement verticale ,et tout les autres indices pouvant favoriser la formation d'orages violents ,mais aussi de tornades .

pour le facteur environnement , il y avait donc ,les infrastructures en milieu urbain ,immeubles ,ou autres bâtiments d'importance ,la ville aussi en elle même ,selon son envergure .

après vient le relief étant un facteur supplémentaires pouvant lui aussi jouer sur la modification des structures orageuse ,comme pour le facteur urbain ,mais avec plus d'importance encore .

---------------------------

nous avons pu voir aussi l'apparence géographique ,de notre pays ,et aussi que celui ci avait des paysages très diversifiés d'un bout à l'autre ,tantôt de plaine ,tantôt de montagne ,tantôt des forets ,et des zone de faible relief à moyens relief et enfin des lacs ou des étendus d'eaux importantes .et pour finir la mer et l'océan pour ce qui concerne le côtier .

----------------------------------
nous savons que les nuages orageux sont façonnés ,par le vent, d'ailleurs celui ci est en parti donc responsable de la plus part des dégâts causé à la suite d'une orage , après bien sur deux autres éléments engendre aussi beaucoup de dégâts ,comme les précipitations intenses engendrant des inondations ,et enfin l'activité électrique ,la foudre qui elle tue d'avantage de personne chaque années .

----------------------------------


photo prise sur le web

comme toujours l'aspect des nuages ,façonnés par les vents d'altitudes ou de basses couches ,peuvent offrir des aspect assez insolites à nos yeux ,voir parfois inquiétants , pour un chasseurs d'orages telle qu'il soit la vue d'un ciel tourmenté ne dira pas forcement qu'il y ait une tornades en vue possible ,après avec une bonne analyse de la situation météo ,et un bon diagnostic visuel effectué sur le terrain ,certains signes peuvent montrer l'évidence ,qu'il y auras aucune formation possible ,ce jour là ,mais attention tout de même ,car ces signe eux pouvant signaler la formation ,d'une tornades ne sont pas forcément évident à identifier ,pour ma propre expérience , combien de nuages murs ai je pu voir ,et de ciels rudement tourmentés ,sans qu'il se passe quoique ce soit ?
à vrais dire pas mal .



photo prise sur le web .

sur cette photo ,voyez une nuage mur assez bas ,d'où l'on peut distinguer une rotation possible ,étant strié de plus une légère amorce ,semble vouloir s'opérer ,en effet un appendice apparaît sous le nuage mur rotatif ,à sa droite ,à noter la caractéristique de l'ensemble nuageux sur cette photo ,et notez aussi point de vu environnement la configuration ,qu'elle offre à cet orage, présence de bâtiment, du fait aussi qu'il soit dans une ville plus ou moins importante .
la présence de turbulence lier à l'environnement pourrait aussi expliquer l'apparition de phénomènes tourbillonnaire en basse couche pouvant se propager par la suite à l'ensemble de l'orage (anomalie de basse couche ), sur cet axe avec des vent déjà tourbillonnants et des ascendances suffisamment fortes pour maintenir une possible colonne ascendante rotative , néanmoins en premier temps la condensation du tuba se fait sous la base et redescend par la suite à plus basse altitude ,la présence d'un vent à mi-hauteur chaud et sec s'enroule et se refroidit à mesure qu'il descend . à ce niveau la sur la photo si le mécanisme tourbillonnaire (mésocyclone) avait été plus important ,des débris aurait pu déjà être soulevé sans problème .il pour l'observateur il est dangereux de rester aussi près ,et dans de telle situation d'incertitudes à savoir pour la force du phénomènes et sa trajectoire .

si l'on connais aussi des le départ la situation météorologique dans le quelle cet orage se forme ,on pourrait plus facilement en déduire les causes,mais après comme je l'ai mentionné plus haut ,le facteur environnement ,lui peut changer beaucoup de paramètres .

et nombre d'obstacles aussi peuvent empêcher la formation parfois de ce phénomènes , mais parfois aussi il peut arriver que les conditions soient bonnes ,mais qu'il y ait un environnement hostile , dans certains cas le tuba se contente de rester au niveau de la base ,ou à mi-hauteur .
sans prendre contact avec le sol .


Photo prise ,par Mrs Rémy Madureira .
Les orages explosif



comme nous avons pu le vois sur le volet 1 et le volet 2 plus haut ,l'importance et la violence des orages , naissent en faite grâce à une combinaison de facteurs leurs permettant de produire des phénomènes destructeurs ,tornades ,micro-rafales,downburst,gustnado ,précipitations intenses , activité électrique extrême .






aussi la présence de conditions atmosphériques très particulière ,peut le rendre encore plus fort ,je dirais même particulièrement explosif , cisaillements de vents important ,cape élevé , fort soulèvement verticale ,confrontation de masse d'air , goutte froide très importante d'altitude ,courant jet etc...
voila pour le facteur météorologique ,ensuite ,si l'on rajoute le facteur environnement , zone boisé ,fortement urbanisé ,ou présence de la cote ainsi que de la mer et l'océan ,présence d'un lac ,ensuite d'un relief plus ou moins important etc...

si certains facteurs son réunis au bon moment ,un orage peut devenir particulièrement explosif .

j'ai longuement travailler sur ce sujet , en essayant de comprendre le rôle et l'impacte que pouvait avoir ces différents facteurs sur les cellules orageuses .

dans certains cas de situations orageuses j'ai pu me retrouver face à des condition fortement explosif au niveau orages,à réflexion ,tout dépend d'un certain nombre de facteurs qui s'assemble ,dans des cas d'orages intensifs qui concerne donc un large territoire de notre pays ,comme les situation d'orages d'ouest ,les facteurs responsable d'orages explosif ,sont multiple ,situation météo général : confrontations de masse d'air importante, front froids rencontrant des sol surchauffés depuis une longue période ,présence de vents fortement cisaillé que ce soit directionnel ou de vitesse ,températures ,humidité ,et pression favorable .
après quoi l'importance de l'orage dépendra aussi de l'environnement qu'il rencontrera .
seul un petit pourcentage de ces orages prendront un caractère fortement explosif ,avec un risque supercellulaire ,et de formation de tornades .





La chaleur fait quelques apparitions à la fin du mois de juillet et au début du mois d’août mais les orages sont fréquents – le 29 juillet, une ligne d’orages d’une très grande violence balaye le sud-ouest de la région parisienne – la ville nouvelle de St Quentin-en-Yvelines, Les Clayes-sous-bois et Plaisir sont sinistrées – les rafales de vent dépassent 150 km/h – des grêlons gros comme des balles de ping-pong sont signalés, formant parfois une couche de 50cm au sol.

exemple de situation d'orages violents ,à noté ,une situations météorologique très particulière Analyse du 20 juillet 1980 à 20h:

présence d'une dépression se positionnant sur l'allemagne , la France elle se trouve ,donc dans un couloir ,de vent de nord nord ouest ,avec une forte dynamique d'altitude ,sachant que la chaleur comme décrit si dessus ,fait son apparition ,à noter que les flux reste tournoyant ,du fait que nous nous trouvons dans un système dépressionnaire .de plus la présence d'air assez froid d'altitude ,bien que l'on soit en juillet ,était probablement encore marqué ,si la situation à ce niveau offrait des condition idéal pour que certaines de ces cellule puis atteindre un altitude assez importante à la suite de très violents soulèvement verticaux , et que la particule d'air puisse se refroidir très rapidement en altitude ,si l'air était suffisamment chaud au sol, le processus de refroidissement c'est fait à une altitude assez élevé ,sachant que le violent soulèvements verticale fait donc monter le nuage beaucoup plus ,a une altitude très importante .

la région parisienne ,étant un environnement urbain très important ,surtout proche de paris ,les cellule orageuses pouvait tout aussi avoir pu être confronté ,à des zone très accidenté ,et aussi à savoir que dans les grandes villes , la température s'élève de quelques degrés ,il y a toujours une petite différence ,lier aussi à la pollution mais aussi du fait que les infrastructures garde plus facilement la chaleurs .mais cela n'est pas toujours le cas après d'autres facteurs peuvent se greffer et être responsable de violence des phénomènes orageux ici décrit .

----------------------------------------------------------------------

l'importance des phénomènes orageux , depend donc d'un certains nombre de facteurs .
Violents orages en Côte d'Or et en Saône-et-Loire


Toitures endommagées à Aubigny-la-Ronce (21)© France 3


Bourrasques, grêle et fortes pluies se sont abattues sur le sud de la Saône-et-Loire et la Côte d'Or



Un violent orage de grêle a frappé la commune d'Aubigny-la-Ronce en Côte-d'Or, dans la nuit de lundi à mardi. Pas de blessé mais d'importants dégâts sur les habitations. Plus tôt dans la soirée, c'est le sud de la Saône-et-Loire qui avait été balayé par ces intempéries.

A Aubigny-la-Ronce (21), le ciel s'est déchiré à 19h30, lundi 13 juillet. Des grêlons, pour certains de la taille "d'un poing ou d'une balle de tennis", sont tombés. Une toiture sur deux est endommagée dans ce village de 192 habitants, notamment des hangars agricoles. Quarante sapeurs-pompiers ont passé la nuit sur place, puis la journée, pour bâcher les toitures touchées.
-------------------------




autant de dégâts pouvant être causé par ces orages explosifs ,pour le moment nous ne parlons pas encore de cas de tornades ,mais voyons par la suite..

voici un cas typique d'orages violents en zone à relief importants bien qu'il y ait aussi des plateaux existants ,explication des personnes ayant fait l'analyse et la conclusion des ces orages explosifs :



Au dessus de la zone de conflit entre l'air chaud et froid, jets stream et anomalie de tropopause rendent la situation explosive. Vue de la dernière vague orageuse au nord des Alpes.agrandir_carte.jpg, 371 KB



Les ingrédients d'une situation explosiveagrandir_carte.png, 706 KB

Rafales de vents, grêle, et foudre


Outre les fortes précipitations, des rafales et vent, de la grêle et de la foudre ont largement touché la plupart des régions. En plaine comme en montagne des rafales de 70 à 115 km/h ont été mesuré au nord des Alpes.
Ci-dessous cartes des rafales en km/h mesurées en Suisse.





Rafales de vent en km/h entre le 20 et 21 juin 2007agrandir_carte.jpg, 277 KB

Jeudi matin, la vague orageuse la plus violente


L'épisode orageux le plus violent s'est produit le jeudi 21 juin au matin. La baisse de pression très importante à l'avant du front orageux a contribué à la genèse d'un important front de rafales (> 100km/h).
A 07h00 le front orageux touchait l'ouest du pays.
A 08h00 la région bernoise.
A 09h00 le front orageux avait développé pleinement une structure en "arc" (bow echo) sur l'est du pays.
Cette forme en arc est typique des fronts orageux violents, accompagnés d'un important front de rafales (squall line).




Dernière édition par stormy-91 le Mar 18 Aoû 2009, 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stormy91.skyblog.com
stormy-91
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 545
Age : 41
Localisation : la ferté alais (91) essonne
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: an   Mar 18 Aoû 2009, 16:12

suite dossier tornade part 5



Structure typique d'orages violents en forme d'arc et produisant de la grêle. Vue de la dernière vague orageuse au nord des Alpes.agrandir_bow_echo.gif, 93 KB


De nombreux dégâts

Le passage de ces orages violents s'est soldé par de nombreux dégâts.
- Route coupée par des chutes d'arbre (autoroute coupée dans la région de Berne), ou par des glissements de terrain (Genève).
- Inondations de caves ou d'habitations. Certaines inondations ont été le fait de tuiles arrachées par le vent, suivies des fortes pluies. A Saint-Sulpices l'eau est montée de 80cm dans certaines habitations, obligeant des évacuations.
- Débordements de rivières. Des réseaux d'eau potable ont été souillés par endroits. La navigation sur les lacs a été interdite du fait de nombreux débris qui ont été emportés par les rivières. Sur le Léman à l'embouchure de la Versoix, l'eau chargée de boue a coloré en brun une grande portion du lac.
- Le réseau CFF entre Fribourg et Berne a été coupé pendant près de 9 heures.
- Les interventions des pompiers ont été innombrables. Près de 70 interventions pour le seul canton de Genève. Le canton de Schwytz a été particulièrement touché par ces intempéries.
- Le tour de Suisse a dû être interrompu sur l'étape Giubiasco, Crans-Montana.
Fort heureusement les dégâts humains ont été limité. Un homme emporté par des eaux a peu être sauvé.

Jeudi soir le front orageux a poursuivi sa course sur l'est de l'Europe, sans perdre de sa vigueur (Autriche, Tchéquie, Hongrie).

-----------------------------------------------------


les orages qui ont traversé le pays ,ont rencontrés un environnement très contrasté ,partant d'un relief très très élevé (montagne ) ,a des relief moyens et quelques plateaux ,pouvant être présent , aussi à noter la présence de lac ou étendu d'eau important .
la encore un ensemble de facteurs ,ont été la cause de la formation d'orages explosif ,alors y a plusieurs possibilités de phénomènes sous ces orages que l'on peut ,parfois trouver :

1) précipitations intenses,voir exceptionnel ,inondation importantes,activité électriques importantes ,et front de rafales assez forts (90-100 kmh voir plus ).

2) précipitation intense,activité électrique plus ou moins fortes , front de rafale important ,(90-100 kmh et au dessus ),ou micro-rafale ,et downbusrt possible .

3) dans d'autres cas des tornades peuvent se former , elles peuvent être d'intensités variable ,en fonction de la structure du mésocyclone ,et de sont intensité ,et sa vitesse rotatif (tourbillon interne au nuage orageux) .


4) aussi il peut exister conditions favorable plus pour la formation de tourbillons de basses couches important "gustnado,landspout et waterspout" et autres sorte de structures tourbillonnaires pouvant occasionner des dégâts importants aux infrastructures.
---------------------------------------

LES ORAGES EXPLOSIFS PART 6






Nombres d' orages ,n'engendre pas forcément de tornades ,la nature des objets ou structures qui peuvent être détruites ,peut varié ,il faut aussi ne pas oublier la dispositions des débris .

voici quelque conclusions:

1) fond de rafale (vent linéaire) les dégâts sont multiple toiture abîmé ou arrachés selon la force du vents au dessus de 90-100 kmh , pour les arbre on retrouvera des arbres arrachés mais dans un même axe d'alignement ,et aussi la largeur du front destructeur plus importante ,donc il peut concerné une large zone .

2) les downburst ou microburst aussi, pouvant agir sur une zone restreinte mais toujours en bande ,rectiligne ,bien que les arbres et débris peuvent se mélanger ,ou être dispersé de gauche à droite ,mais le plus souvent il y a des alignements nettement visible .on peut parfois confondre avec certains type de dégâts de grosses tornades , avec une approche sur le terrain l'on comprend vite à quelle type de phénomène on peut avoir a faire .




3) les gustnado ,plus considéré comme phénomène tourbillonnaire ,au sol et de basse couche ,il ne faut pas se formaliser sur son apparence ,car ces phénomène peuvent être assez destructeurs eux aussi ,les dégâts peuvent êtres semblable aux tornades voir explication ci dessous :




4) les tornades ,elle comme tous les phénomènes tourbillonnaires , aurait la particularité au niveau des dégâts qu'elles engendre ,de détruire certes ,mais aussi de rassembler les débris en son centre ,et tantôt d'en mettre rependre à gauche à droite ,et cela par moment pas tout le temps ,donc un coup elle rassemble ,et un coups et elles repend ,les débris multiples suit sa ligne de dévastation ,en tournoyant jusqu'à pouvoir se déposer en douceur ,ou très violemment ,selon l'importance des ascendance ,et courant descendant .
la tornade reste un mécanisme assez compliqué ,et bien propre à lui .
pour ma part il y na pas de mini-tornades , il y a des tornades tout cours ,ou alors si il s'agit d'autres choses ,cela peut être d'autre catégorie de tourbillon comme le gustnado ,ou autre tourbillons de basses couches assez puissants.

de plus on a aussi souvent confondu le downburst et microburst ,avec ces mini tornades ,hors le downburst ou le microburst restent des phénomène bien approprié à leur style de mécanisme donc la encore "pas de mini tornade" .

si l'on veut prévenir des phénomène météorologiques dangereux , il n'est aujourd'hui pas bon ,de vouloir mélanger les termes ,et surtout inventer des mots qui n'ont pas signification météorologique associé au phénomènes décrits .



aux états unis on dénombre beaucoup de cas de tornades ,vous le savez tous même un record , rien avoir avec la France ,mais ce pendant j'attire toujours votre attention ,sur ces tornades ,car elles aussi dependent d'un nombres de facteurs similaire au notre ,seul des facteurs météorologiques plus importants et géographique nous séparent .

sinon on reprend les mêmes autres facteurs ,environnementaux ,qui favorises leurs formations ,comme en France certains facteurs les favorises d'autres non .

même aux états unis les tornades ne se forment pas systématiquement sous chaque orages , même si les paramètres adéquates sont présents ,des fois il suffit d'un ingrédients défavorable pour que tout tombe à l'eau .

mais sinon très peut de choses changent nos tornades françaises à celles des U-S-A ou partout ailleurs dans le monde , une tornade reste une tornade ,un phénomènes météorologique unique , et bien précis je précise !!

fin de la partie 6.

suite ...

_________________
stormy-91 fondateur et gerant du groupe stormchaseradventure depuis 2005.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stormy91.skyblog.com
stormy-91
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 545
Age : 41
Localisation : la ferté alais (91) essonne
Date d'inscription : 14/06/2005

MessageSujet: Réponse   Mar 18 Aoû 2009, 18:00

DOSSIER TORNADES

PART 8

</A>




Passons dans la partie schématique ,du phénomène "tornades " bien que le vrais terme soit le mot trombe ,trombe terrestre ou trombe marine .

après nous pouvons différencier les phénomènes par rapport à leurs mode d'apparition et leur mécanisme physiques ,pour pouvoir donner un ordre de classement des différents phénomènes tourbillonnaires .


montage photo plutôt amusante ,mais pouvant être très réaliste .




nous savons ,que les tornades naissent dans des cellules importantes ,nommés super cellules ,celles ci si vous avez la chance de l'apercevoir de loin ,présente des caractéristiques bien précis ,comme l'image mis ci dessus en photo , voyez par vous même .




il existe un certains nombre de catégories de supercellules que nous allons vois en photos ci dessous ,voici les supercellules évoqués :

1) supercellule classique

2)supercellule lp ou lt

3)supercellule hp

4) compter aussi les supercellules hybrides.



1) la supercellule classic :




2) supercellule lp :






3) supercellule hp





4) supercellule hybride






sur ces 4 types de supercellules ,difficile de savoir la quelle des 4 affecte plus notre pays ,ceci étant ,que les SUPERCELL HP sont bien plus rare ,et demande une énergie considérable ,et des conditions adéquates à leurs apparitions , pour ce qui est de la SUPERCELL CLASSIQUE elle reste possible ainsi que la SUPERCELL LP .
pour la toute dernière elle reste envisageable ,bien que moins connu ,en tout cas pour ma part .

chacune d'entre elle rencontre des conditions atmosphérique propre à leurs formation mais évoluent dans des environnements pouvant êtres variés , selon l'environnement traversé , tout ira dans un sens comme dans un autres pour qu'elles puisse générer un tornades qui puisse toucher le sol , bien entendu les conditions atmosphériques peuvent lui permettre de les générer ,si il suffisamment de cisaillements de vents ,et si la cellule à suffisamment d'énergie .voir explosivités des orages .

cet énergie est interne au nuages ,et redistribué dans les différents éléments qui lui permet de la libéré .

1) les précipitations (sous toutes forment)

2)le vent (tous phénomènes liés au vent )

3) l'activité électrique

les supercellule peuvent prendre une trajectoire souvent différentes aux flux générale directionnel , ce qui rend aussi la prévision et prévention plus délicat .



interessant cette image radar , d'une supercell classique ,nous verons par la suite les différents types d'ecos radars selon les les supercellules rencontrés.

bien que les supercellules soient génératrices de tornades , certains cas de peuvent peuvent détecter dans des cellules autres que celle ci .
nous verrons l'importance par la suite des cisaillements de vents ,et des effets de l'environnement ,n'y sont pas pour rien , bien que ces tornades peuvent présenter de caractères plus modéré ,je parle pour les tornades d'origine mésocyclonique .

en dessous de cette categorie ,les landspouts et waterspouts et gusnados se forment plus régulièrement .
fin de ce 2 ème volet .


suite ..

_________________
stormy-91 fondateur et gerant du groupe stormchaseradventure depuis 2005.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stormy91.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DOSSIER TORNADES VOLET 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
DOSSIER TORNADES VOLET 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Documentaire 04: Planete Choc Dossier OVNI
» Dossier: Les policier et le phénomène ovni
» Dossier/débat: les découvertes scientifiques et les aspects du phénomène ovni
» Dossier sur les caractéristiques des ovnis
» dossier d'inscription et numéro d'interne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du groupe StormChaserAdventure :: Dossiers et études-
Sauter vers: